Choisis un pays pour voir le contenu correspondant à ta localisation :

Emplois actuels

Policier

76.712 - 99.882 CHF

Tous les salaires affichés sont basés sur un emploi à plein temps et sur le paiement de 13 mois de salaire. Les salaires affichés sont des salaires bruts (avant les prélèvements sociaux).

Fourchette des salaires moyens en Suisse

En moyenne, on gagne en tant que Policier 6.724 CHF par mois. La moitié de tous les Policier gagne entre 5.901 et 7.683 CHF.

Votre salaire en comparaison

Que gagnent vos concurrents à qualification égale et pourquoi ? Apprenez-le ici !

C'est le salaire le plus élevé en tant que Policier

Secteur Lieu de travail Sexe

Débloquer les statistiques de salaires détaillées

Aidez-nous à rendre l'écart de rémunération plus transparent et plus équitable sur le long terme. Pour cela, nous avons seulement besoin de chiffres clés concernant votre emploi actuel. Ne vous en faites pas : vos données seront cryptées et traitées de manière anonyme.

30+ nouveaux emplois

Suggestions d'emploi en tant que fonction Policier

Notre Jobletter vous tiendra au courant par e-mail: Recevez les offres d'emploi actuelles et obtenez l'emploi de vos rêves !

Cliquez ici pour vous abonner à la Jobletter hebdomadaire

Article actuel sur le thème des salaires

SWISS HR AWARD Winner 2021

L'équité salariale pour votre entreprise

  • Vérifier l'équité du marché pour leurs salaires
  • Payez-vous un salaire égal dans tous les départements ?

Mettre en œuvre la loi sur l'égalité des sexes

  • Effectuer une analyse de l'égalité des salaires
  • Trouver un auditeur pour l'audit
Lohncheck Pro à partir de 108 CHF/an

Salaire moyen Policier

Policier Lohn

Être policier en Suisse Un policier avec CFC rend service à la communauté en faisant respecter les lois, la paix, l’ordre et la sécurité sur la voie publique. Son salaire est légèrement inférieur à celui d’un enseignant suisse, mais supérieur à beaucoup d’autres métiers qui demandent des qualifications similaires. Travail des policiers Les policiers ont différents champs d’activité. Ils sont des généralistes du service et dans cette fonction, ils parcourent le voisinage avec une voiture de patrouille, un vélo ou une moto. Ils effectuent des contrôles lorsqu’ils le jugent nécessaire, mais le plus souvent pour donner suite à des appels d’urgence, de signalements ou de dénonciations de la population. Sur place, ils se font d’abord une idée générale de la situation. Ils prennent immédiatement des mesures de sauvetage et de protection, arrêtent les suspects et protègent les traces et indices. Ils aident à protéger des personnes en situation de conflit, et pour les affaires importantes, ils contactent leur centrale par radio. En cas d’accident de la circulation, les policiers sécurisent d’abord le lieu de l’accident, puis enquêtent sur le déroulement des événements. Ils font également en sorte que la circulation reste fluide. Dans la police criminelle, on enquête sur les crimes et les infractions. Il peut s’agir d’infractions de propriété ou de patrimoine, de vols, de lésions corporelles, d’homicides, de délits sexuels, d’atteintes graves à l’environnement ou encore de crimes liés aux stupéfiants. La police a pour mission de confondre les auteurs de ces crimes et de disculper les non coupables. Dans leur travail, les agents font usage de technologies de pointe, mais l’intuition, la psychologie, la faculté de jugement et l’analyse de circonstances sont des outils au moins aussi indispensables. Les policiers peuvent être spécialisés dans la police de proximité, les interventions en unités spéciales, les interrogatoires audiovisuels ou des tâches plus ardues telles que la recherche et le sauvetage de personnes. Policier en Suisse : Conditions et formation Pour devenir policier, il faut avoir d’une part passé toutes les étapes de la procédure de sélection et d’autre part, terminé la formation professionnelle initiale de trois ans ou obtenu une maturité gymnasiale complétée d’un an de travail. De plus, il faut être âgé de 20 à 30 ans (selon les cantons), avoir un casier judiciaire vierge et une réputation irréprochable, avoir accompli son service militaire obligatoire, mesurer au moins 1,65 m (dans certains cantons), posséder le permis de conduire catégorie B, connaître une ou plusieurs langues étrangères, savoir taper sur un clavier, présenter un certificat médical et oculaire, avoir la nationalité suisse (dans certains cantons) et d’une manière générale, faire preuve d’une grande compétence sociale, solidité morale et résistance au stress. Les policiers suisses doivent passer l’examen professionnel pour obtenir le certificat fédéral de capacité et porter le titre protégé de « policier/policière ». La formation a lieu dans des écoles de police reconnues. La formation de base dure un an avec un stage, et l’examen porte sur les branches suivantes :

  • Intervention policière
  • Psychologie policière
  • Police de proximité
  • Ethique professionnelle, législations pénales et droits de l’homme
Il existe différentes formations continues permettant aux policiers et policières suisses d’optimiser leurs perspectives de carrière. Carrières et salaires dans la police suisse Le salaire pour les grades inférieurs à moyens est d’environ 82'200 CHF/an et peut considérablement grimper dans les grades supérieurs. Les grades vont d’aspirant en formation à capitaine, en passant par policier, appointé, caporal, sergent, sergent-major, adjudant, lieutenant et premier lieutenant. Il existe différents niveaux au sein de certains grades et des grades de services spéciaux dans les services d’assistance. La montée en grade s’accompagne d’une augmentation du salaire des policiers, qui peuvent donner un coup de fouet à leur carrière en suivant une formation continue spécialisée. Ils peuvent le faire par exemple dans le domaine de la criminologie, la sécurité, le trafic, la tenue des procès-verbaux, l’interrogatoire audiovisuel, ou encore la police (aéro-)portuaire ou régionale. Les policiers peuvent passer un diplôme fédéral (DF), qui leur garantit également un salaire nettement supérieur.

Foire aux Questions sur le salaire et la rémunération