Choisis un pays pour voir le contenu correspondant à ta localisation :

Emplois actuels

Rédacteur

66.181 - 97.652 CHF

Tous les salaires affichés sont basés sur un emploi à plein temps et sur le paiement de 13 mois de salaire. Les salaires affichés sont des salaires bruts (avant les prélèvements sociaux).

Fourchette des salaires moyens en Suisse

En moyenne, on gagne en tant que Rédacteur 6.204 CHF par mois. La moitié de tous les Rédacteur gagne entre 5.091 et 7.512 CHF.

Votre salaire en comparaison

Que gagnent vos concurrents à qualification égale et pourquoi ? Apprenez-le ici !

C'est le salaire le plus élevé en tant que Rédacteur

Secteur Lieu de travail Sexe

Débloquer les statistiques de salaires détaillées

Aidez-nous à rendre l'écart de rémunération plus transparent et plus équitable sur le long terme. Pour cela, nous avons seulement besoin de chiffres clés concernant votre emploi actuel. Ne vous en faites pas : vos données seront cryptées et traitées de manière anonyme.

30+ nouveaux emplois

Suggestions d'emploi en tant que fonction Rédacteur

Notre Jobletter vous tiendra au courant par e-mail: Recevez les offres d'emploi actuelles et obtenez l'emploi de vos rêves !

Cliquez ici pour vous abonner à la Jobletter hebdomadaire

Article actuel sur le thème des salaires

SWISS HR AWARD Winner 2021

L'équité salariale pour votre entreprise

  • Vérifier l'équité du marché pour leurs salaires
  • Payez-vous un salaire égal dans tous les départements ?

Mettre en œuvre la loi sur l'égalité des sexes

  • Effectuer une analyse de l'égalité des salaires
  • Trouver un auditeur pour l'audit
Lohncheck Pro à partir de 108 CHF/an

Salaire moyen Rédacteur

Salaire d’un rédacteur / journaliste Suite au recul des recettes de publicité dans les médias classiques, les collaborateurs des journaux papiers ont subi des baisses de salaire. De plus, les nouveaux médias et particulièrement sur Internet, proposent de plus en plus d’informations gratuites, ce qui n’encourage pas les lecteurs à s’abonner à des journaux. La réduction des marges a forcé les maisons d’édition à licencier de nombreux journalistes, entraînant une suroffre de rédacteurs sur le marché du travail. Souvent, on achète des articles à l’étranger (où ils ont déjà été imprimés) ou l’on confie le travail de rédaction à des journalistes free-lance qui travaillent pour un tiers des salaires normaux. Il semble donc peu utile de revendiquer de meilleurs salaires minimaux, car cela risquerait de causer encore plus de licenciements. La meilleure manière de sécuriser son salaire pour l’avenir est de suivre une formation, par exemple dans les nouveaux médias. Car on y recherche de plus en plus de journalistes, même si leur salaire est beaucoup plus bas. Les formations continues sont donc un critère d’embauche important et permettent aux journalistes de se démarquer de la concurrence.

Foire aux Questions sur le salaire et la rémunération

Emplois apparentés