Choisis un pays pour voir le contenu correspondant à ta localisation :

Emplois actuels

Dessinateur

56.926 - 74.907 CHF

Tous les salaires affichés sont basés sur un emploi à plein temps et sur le paiement de 13 mois de salaire. Les salaires affichés sont des salaires bruts (avant les prélèvements sociaux).

Fourchette des salaires moyens en Suisse

En moyenne, on gagne en tant que Dessinateur 5.020 CHF par mois. La moitié de tous les Dessinateur gagne entre 4.379 et 5.762 CHF.

Votre salaire en comparaison

Que gagnent vos concurrents à qualification égale et pourquoi ? Apprenez-le ici !

C'est le salaire le plus élevé en tant que Dessinateur

Secteur Lieu de travail Sexe

Débloquer les statistiques de salaires détaillées

Aidez-nous à rendre l'écart de rémunération plus transparent et plus équitable sur le long terme. Pour cela, nous avons seulement besoin de chiffres clés concernant votre emploi actuel. Ne vous en faites pas : vos données seront cryptées et traitées de manière anonyme.

30+ nouveaux emplois

Suggestions d'emploi en tant que fonction Dessinateur

Notre Jobletter vous tiendra au courant par e-mail: Recevez les offres d'emploi actuelles et obtenez l'emploi de vos rêves !

Cliquez ici pour vous abonner à la Jobletter hebdomadaire

Zeichner EFZ Fachrichtung Architektur 50-100% m/w
Zeichner/-in Architektur oder Architekt/-in FH (100%)
Zeichner EFZ (m/w/d), Fachrichtung Architektur in ZH / AG / BE
Zeichner EFZ Architektur (m/w/d) 80 - 100%
Zeichner:in Fachrichtung Brandschutz 50-100%
Zeichner Fachrichtung Architektur EFZ (w/m/d)
Zeichner EFZ Fachrichtung Ingenieurbau (w/m/d)
Gesucht: Hochbauzeichner/oder Architekt und Bauleiter
Architekt FH oder Hochbauzeichner (m/w)
BAUZEICHNER/IN / KONSTRUKTEUR/IN 80 - 100 % (m/w/d) mit Erfahrung auf REVIT und AutoCAD
Entwässerungstechnologe/-login EFZ oder Zeichner/-in EFZ Fachrichtung Ingenieurbau (60-100%)
Hochbauzeichner*in oder Hochbautechniker*in (80 100%) mit Schwung und Herz
Zeichner/in EFZ oder Techniker/in HF
Architekt:in mit Schwerpunkt Planung 50-90% evtl. Zeichner:in Fachrichtung Architektur
1 Disegnatore - Progettista BIM e tecnico in conduzione lavori elettromeccanici
Dessinateur-trice Habillage (H/F) - Site de Delémont
Zeichnerin / Zeichner in Zürich
einen Bauzeichner EFZ Fachrichtung Ingenieurbau oder Architektur (m/w)
Konstrukteur:in/Zeichner:in EFZ Fachrichtung Ingenieurbau
Zeichner EFZ Fachrichtung Architektur
Studentische Aushilfe CAD-Zeichner*in 20 %
Konstrukteur:in / Zeichner:in EFZ Fachrichtung Ingenieurbau
CAD Zeichner - Quereinsteiger willkommen (m/w) 80-100%
Dessinateur & Projeteur CVC
Bauzeichner/In Ingenieurbau (BACAD) 60 - 100 %
Küchenplaner:in / Verkäufer:in Küche (Bauzeichner:in) 60 - 100%
Bauzeichner/in EFZ als Sachbearbeiter/in im allg. Tiefbau
Bauzeichner-KonstrukteurIn, Niederlassung Berlin Fachrichtung Bahnbau / Tiefbau / Konstruktiver Ingenieurbau
Hochbauzeichner / Techniker HF für ein mittelgrosses Architekturbüro gesucht!
Zeichner:in Fachrichtung Architektur
charger plus d'emplois

Article actuel sur le thème des salaires

SWISS HR AWARD Winner 2021

L'équité salariale pour votre entreprise

  • Vérifier l'équité du marché pour leurs salaires
  • Payez-vous un salaire égal dans tous les départements ?

Mettre en œuvre la loi sur l'égalité des sexes

  • Effectuer une analyse de l'égalité des salaires
  • Trouver un auditeur pour l'audit
Lohncheck Pro à partir de 108 CHF/an

Salaire moyen Dessinateur

Dessinateur Lohn

Description du métier de dessinateur Le métier du dessinateur technique est très varié. Sa mission la plus fréquente est d’établir, sur la base d’indications et de représentations d’un dessinateur-constructeur industriel, d’un architecte ou d’un aménagiste, des dessins exacts qui seront utilisés pour la production. Ces dessins peuvent être établis à la main sur une planche à dessin, mais on peut aussi se servir pour cela de programmes de conception assistée par ordinateur (ou CAO). Le dessinateur construit et dessine ainsi des esquisses, modèles et plans pour divers projets. Au besoin, ils peuvent être appelés à créer de premières ébauches sur place avec le client. Il est utile, pour suivre une formation de dessinateur, de faire preuve d’un intérêt marqué pour les sciences naturelles et de bonnes compétences en mathématiques, car les tâches de planification lui seront souvent confiées. La planification doit s’effectuer sur la base de calculs mathématiques et dans le respect des lois de la nature. Il est en outre important de connaître les propriétés de différents matériaux et la composition physique et chimique de ce qui est utilisé pour la production. Cependant, ce ne sont pas seulement les matériaux eux-mêmes qui sont importants. On doit aussi être au courant des normes de construction en vigueur afin de savoir s’il est permis d’exécuter le projet sous la forme envisagée. Au terme de la formation générale, l’apprenti est donc capable de se servir des systèmes de CAO et d’effectuer des dessins et documents techniques à l’aide de ces programmes. Il peut également, après quatre ans, mettre sur papier les souhaits et représentations architecte ou d’un ingénieur et visualiser le résultat en tenant compte des réglementations actuelles. Il est, de plus, en mesure d’effectuer les calculs nécessaires et d’accompagner le développement d’un produit sur toute la durée du processus de fabrication. Lorsque des changements sont souhaités, il doit aussi pouvoir les représenter sous forme d’animations et de simulations. Cette profession est très éphémère et changeante, elle a été complètement remodelée au cours des 30 dernières années. Le système d’éducation a suivi cette évolution. Il est toutefois impossible de résoudre chaque problème à l’aide du même système : pour chaque problème particulier et chaque tâche de planification, on utilise un autre système ou programme qui est adapté aux exigences spéciales du projet en cours. Selon le domaine et l’entreprise dans lesquels il travaille, un apprenti a le choix parmi différentes spécialisations. Par exemple, il peut opter pour l’architecture et ainsi, établir des plans de maisons d’habitation, de bâtiments commerciaux, de bureaux et de toutes les autres sortes d’immeubles. Dans ce cadre, il sera parfois invité à assister, ou même à contribuer, à des présentations de projets. On le retrouvera également sur les lieux du chantier pour s’assurer que le cadre juridique y est respecté et que le projet peut être réalisé comme prévu. Une autre spécialisation possible est l’ingénierie, qui se concentre sur les structures porteuses des bâtiments et la planification des ouvrages de génie civil. En particulier, il s’occupera de l’infrastructure nécessaire à l’élimination des déchets, aux constructions hydrauliques ou à la circulation routière. Une autre branche du métier est l’architecture d’intérieur. Dans cette spécialisation, l’apprenti participera surtout à l’aménagement de logements, de stands d’exposition ou d’autres espaces. Toutefois, s’il a un intérêt marqué pour les plantes, il pourrait préférer le métier de dessinateur/dessinatrice en architecture paysagère. Il se consacrera alors à la conception de plans pour des espaces verts ou d’autres paysages dans le domaine des loisirs, du travail ou de l’écologie. L’apprenti qui choisit la planification du territoire est impliqué dans la création et le développement de villages, de villes ou d’autres espaces. En particulier, il se chargera de l’aménagement du paysage et de la circulation routière. En choisissant cette formation, l’apprenti doit se plier à certaines conditions cadres. La durée de la formation est de quatre ans. La première année comporte deux jours par semaine de cours à l’école professionnelle, et à partir de la deuxième année, ce temps est réduit à un jour ou un jour et demi par semaine. Comme nous l’avons mentionné plus haut, on peut choisir parmi cinq orientations : l’architecture, le génie civil, l’architecture dintérieur, l’architecture paysagère et la planification du territoire. L’apprenti qui a fait son choix doit encore trouver une entreprise prête à le former. Il peut s’agir de n’importe quelle entreprise spécialisée dans l’orientation choisie. On trouve fréquemment des apprentis à l’Office de la construction ou dans des bureaux d’architecture ou de génie civil. Pour la formation, il est important de montrer de l’intérêt et des compétences dans le domaine des sciences naturelles et des mathématiques, qui sont beaucoup utilisées dans le métier de dessinateur. Les apprentis doivent également savoir se représenter les objets dans l’espace. Il est indispensable d’avoir achevé l’école secondaire avec de bons résultats en mathématiques, en dessin technique et en langues. Si l’apprenti a de très bonnes notes durant sa formation, il peut aussi viser l’obtention d’une maturité. Parmi les exigences essentielles pour la formation, on compte encore la pensée abstraite et logique et une excellente compréhension des systèmes complexes. Le travail nécessite également un certain talent graphique permettant par exemple d’effectuer rapidement des esquisses et des dessins à la main. L’apprenti doit en outre posséder des connaissances suffisantes en informatique. En effet, les esquisses ne se font pas seulement sur papier mais aussi sur ordinateur, à l’aide de programmes de CAO. Un bon sens de l’organisation et un mode de travail précis et soigné sont également requis, tout comme la faculté de travailler en équipe. Le métier de dessinateur technique n’est pas solitaire – il s’appuie sur les indications et informations provenant de diverses autres professions (dessinateur-constructeur industriel, aménagiste, architecte etc.) et il faut souvent travailler en lien étroit avec leurs représentants. Il est donc utile, voire nécessaire, d’aimer le contact avec les autres et d’être un bon négociateur, car on est souvent appelé à parlementer lors de rencontres avec les clients. Il n’y a pas de différence basée sur le sexe dans cette profession, celle-ci est exercée par les femmes comme par les hommes – la proportion de femmes est de 52,2 %. Ainsi, la distribution hommes/femmes est tout à fait équilibrée. Au cas où un dessinateur ne trouverait plus assez de plaisir ou de défis dans son métier, il peut toujours suivre une formation continue. Par exemple, il peut s’élever au poste de chef de chantier avec un brevet fédéral, ou de directeur des travaux du bâtiment ou du génie civil avec un diplôme fédéral. Au terme d’un cursus dans une haute école spécialisée, on peut encore suivre une formation de Bachelor of Science en génie civil ou de Bachelor of Arts en architecture. Si ces branches ne plaisent pas au dessinateur, il peut opter pour un Bachelor of Science en paysagisme ou en aménagement, ou encore un Bachelor of Arts en architecture d’intérieur. Le métier de dessinateur technique est très bien rémunéré, ce qui se reflète déjà dans les salaires des apprentis. En première année déjà, ceux-ci reçoivent entre 734 et 840 CHF. En deuxième année, leur salaire oscille de 798 à 866 CHF et en troisième année, de 867 à 942 CHF. Pour leur dernière année, les salaires se situent entre 915 et 1011 CHF. Quant aux rémunérations après la formation, elles dépendent naturellement de l’entreprise et du secteur dans lequel on se lance. Il n’est cependant pas rare, même en début de carrière, de recevoir des salaires annuels bruts entre 25000 et 30000 CHF. En raison des nombreuses possibilités de formation continue et des exigences toujours plus strictes posées à la profession, le salaire peut considérablement augmenter au fil d’une carrière. D’une manière générale : plus on a de responsabilités dans son travail, plus le salaire annuel sera élevé.

Foire aux Questions sur le salaire et la rémunération

Emplois apparentés